La Souricière

Par comboue
Conforme au texte, dommage qu'au salut final aucune référence ne soit faite au portrait d'Agatha. un simple geste envers elle par toute la troupe aurait permis d'éclairer la présence de ce tableau dans la mise en scène que peut être beaucoup n on pas reconnu.