PromoTheatre.com
Le Thtre            
             Tous Prix !
RECHERCHE
Rechercher une date
<<
  Dcembre 2018  
>>
D L M M J V S
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
MEILLEURES VENTES
Recevez notre newsletter
JO BRAMI - LA VIE A L'ENVERS
-40%
affiche JO BRAMI - LA VIE A L'ENVERS
Genre : One Man Show
Théâtre : Dix Heures
Adresse : 36 bd de Clichy 75018 Paris
Métro : Pigalle
Climatisée : Oui
Accès handicapé : Oui

Si ce spectacle drôle et touchant ne changera pas votre vie, il réussit au moins à la changer de sens.

En savoir plus...
partir de 12.00 €
au lieu de 20.00 €
frais de rservation : 2.00 €
Placement libre
RÉSERVATION : Choisissez votre date
Cliquez sur une sance pour choisir vos places.
Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi Dimanche
     
1 dc
2 dc
3 dc
4 dc
5 dc
6 dc
7 dc
8 dc
9 dc
10 dc
11 dc
12 dc
13 dc
14 dc
15 dc
16 dc
17 dc
18 dc
19 dc
 20:00
10 places
20 dc
21 dc
22 dc
23 dc
24 dc
25 dc
26 dc
27 dc
28 dc
29 dc
30 dc
31 dc
           
 Places disponibles
 Sance clture
INFOS
Durée : 1h15
Auteur(s) : Jo Brami
Interprète(s) : Jo Brami
Mise en scène : Mathieu Penchinat
VOS AVIS
EXCELLENT
Très belle découverte que ce très talentueux comique, mes amis et moi avons ri du tout du long, l'artiste est généreux, dynamique, l'idée originale (revivre sa vie "à l'envers"), le texte est top, la mise en scène parfaite, et un contact très proche avec son public qu'il vient attendre à la sortie; chapeau l'artiste !
Par L'Angevine de Paname
Impro & Rigolade assure
Merci pour cette bonne humeur, ces improvisations (il ne fait pas bon de se faire remarquer) et ce talent. Bravo ! Une très belle et joyeuse soirée dans ce joli théâtre. Yveline
L'ETERNEL PREMIER

Par LEFEVRE
Une russite
Une belle pièce où on apprend plein de choses sur le vélo et Anquetil. La mise (...)
VERINO

Par Opaline
Vrino
Un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte ! Vérino est très (...)
DIDOU

Par Khaled
Revigorant et tellement drle !
Un dynamisme sans commune mesure... des angles d'attaque tranchants... ce Didou là, on se (...)